Cahier de recette e-commerce : guide pratique

e-commerce

Au sein d’une entreprise, l’élaboration d’un cahier de recette informatique en e commerce devient désormais indispensable. Pourquoi ? Ici, il ne s’agit pas d’une recette à préparer dans la cuisine. Rassurez-vous, c’est un document jalon essentiel pour le bon fonctionnement des services. Plus précisément, il s’impose lors de la réception d’un produit ou d’un programme. Il s’agit dans ce cas d’un type « d’accusé de réception » qui affirme les résultats des tests réalisés sur les livrables. Comment en rédiger pour la première fois ?

Tout savoir sur le cahier de recette : définition, utilité, avantages …

Si un cahier des charges est défini comme un document réalisé lors de la conception d’un projet, le cahier de recette quant à lui est un dossier qui confirme qu’un nouveau produit ou service peut aboutir. Il permet de déterminer si le lancement du produit correspond bien aux attentes des clients ciblés. Lors de l’élaboration du document, toutefois, il y a quelques modifications à effectuer. Ainsi, il correspond à une phase de test. Pour sa mise en œuvre, le suivi de quelques étapes dans le développement s’impose et lors de chaque étape, des essais sont effectués. Le plus souvent, le produit est testé dans les « phase prototype », « phase d’intégration » ainsi que « phase de consolidation ». Pour vous donner un aperçu de sa conception, regardez un exemple cahier de recette site web sur ce site.

Le principal objectif est de s’assurer à ce que le projet soit bien solide, fiable et attrayant aux yeux des clients. Notez qu’un produit livré au client avec quelques erreurs peut devenir catastrophique pour votre marque. La confiance de la clientèle envers vous sera remise en question. De plus, n’importe quelle erreur, aussi minime qu’elle soit, provoque des fois des écritures fausses à la comptabilité. Vous pouvez dans ce cas utiliser le cahier de recette comme une assurance qualité.

Comment rédiger convenablement un cahier de recette ?

Mettez en œuvre une stratégie de recette exemple fiable et correspondant à votre besoin. Pour cela, commencez par rédiger l’introduction. Vous allez y ajouter le contexte dans lequel va se baser votre recette. Puis, expliquez les généralités, il s’agit de l’organisation utile pour le bon déroulement des tests. N’oubliez pas d’y ajouter les renseignements détaillés concernant le test à réaliser ainsi même que les individus qui seront impliqués. Une section qui présente le « plan de test cahier de recette » vous sera d’une grande utilité pour présenter le format de votre plan.

Après cette phase, expliquez dans le document comment vous envisagez exécuter chaque partie des tests à réaliser et comment vous souhaitez remplir le plan avec les informations recueillies. En ce qui concerne les résultats, ils seront généralement résumés en fin de votre cahier de recette. Une fois les tests terminés, sachez que vous devez ajouter une section « approbation ». C’est ce qui vous aidera à officialiser les résultats.

Les différents types de tests existants

Lors de la mise en œuvre d’une stratégie de recette informatique, vous devez choisir des tests qui correspondent à vos attentes. Les tests unitaires sont les plus classiques. Ce sont en réalité des tests simples concernant les transactions ou encore d’autres fonctions précises. Généralement, ces tests sont réalisés lors de la preuve de concept ou encore du prototype. Il existe aussi les tests d’intégration qui permettent de tester les transactions ainsi que toutes les fonctions qui y sont liées. Le plus souvent, les tests d’intégration sont effectués quand l’avancée du travail aide à rassembler le développement de certaines parties des produits. En ce qui concerne les tests de consolidation, ils s’impliquent au moment où vous ajoutez à un produit une nouvelle fonctionnalité.

Comment le Black Friday est il devenu un évènement marketing incontournable ?
Google PageSpeed Insights : comment l’utiliser ?